Après les télénovelas et le Bollywood, La Réunion se met aux séries nigérianes

Une série “limitée” est diffusée depuis un peu plus d’une semaine sur Netflix. “Blood sisters” est la première production nigériane. Les films et séries Nollywood qui ressemblent en tout point aux soap-opera très appréciés des Réunionnais, des télénovelas à Bollywood.

“Blood Sisters” a fait une entrée fracassante dans le top des séries regardées sur Netflix à La Réunion. La série nigériane est montée à la cinquième place dès la semaine de sa mise en ligne. Son succès était facile à devenir car il s’agit d’un soap-opera, un genre très prisé des Réunionnais. Zinfos974 avait déjà fait le point sur le sujet il y a quelques mois.  

Qu’est-ce que le Nollywood ? Le genre Nollywood via du Nigeria. Son nom est une contraction de Nigeria et de Hollywood. Il s’agit d’une variation qui s’inspire directement de l’industrie multimédia indienne qui a créé le Bollywood qui vient du Nord-Ouest de l’Inde et sa variante comme le Kollywood, issu de la région tamoule ou le Pollywood du Punjab. Il s’agit généralement de soap-opera, des séries très dramatiques qui racontent les histoires parallèles de familles qui rassemblent un grand nombre de personnages. Elles abordent les thèmes de l’amour, du sexe, de la violence. Les trahisons et les vengeances se multiplient au fil des saisons. Ces productions se font notamment remarquer pour des effets spéciaux qui peuvent être qualifiés d’édifiants. Mais aussi par des intrigues pour le moins surprenantes.

Un Nollywood produit à la Netflix L’entreprise qui domine actuellement l’univers des films et des séries s’installe dans tous les pays du monde pour produire des contenus variés grâce à des projets locaux. L’Amérique du Sud fait partie des régions les plus prolifiques sur la plateforme de streaming. La Corée du Sud a été mise en avant l’année dernière avec un accent fort mis sur “The Squid Game” ou encore “All of us are dead”. “Blood Sisters” est une série nigériane produite par Netflix. Le travail de l’image est mieux réalisé que ce qu’on a pu voir dans d’autres films ou séries Nollywood dont beaucoup semblent s’inspirer du style de la “Série B” qui avait été connu un renouveau, notamment grâce au travail de Quentin Tarantino à la fin des années 2000. (On ne parlera pas de Sharknado.)

“Blood sisters” dans le Top 5 sur Netflix à La Réunion La série nigériane se classe à la quatrième position du classement établi la semaine dernière. Elle se trouve derrière deux séries dramatiques hispanophones mais aussi “Les 7 vies de Léa”, une production française où les internautes ont pu voir un Cot dans une des scènes. (Zinfos974 a mené l’enquête sur le sujet et aura bientôt des révélations à vous faire.) Il y a fort à parier que “Blood sisters” va rester dans le Top 10 à La Réunion pendant plusieurs semaines. D’autres séries nigérianes pourraient aussi avoir le même succès par la suite. Il ne reste qu’une seule question en suspens : à quand une série Rollywood ?

www.zinfos974.com