Candidates transgenres à Miss Réunion : “Les Réunionnais ne sont absolument pas prêts”

Aziz Patel revient sur l’annonce des Comité Miss France et Miss Réunion au sujet de la possibilité nouvelle des candidates transgenres à participer au prestigieux concours régional de beauté. Il n’exclut pas que la situation évolue dans la décennie à venir.

Les douze candidates au titre de Miss Réunion 2022 ont été présentées aux Réunionnais ce vendredi 3 juin lors d’une cérémonie de révélation organisée à Saint-Denis. Les prétendantes démarrent leur aventure et vont préparer la soirée de l’élection pendant deux mois. Elles se rassembleront dans “La Villa des Miss” pour suivre les formations en vue du show prévu fin août. Les concours de Miss France et de Miss Réunion ont fait parler d’eux ces dernières semaines suite à une annonce de la présidente du comité nationale. Les femmes transgenres sont maintenant acceptées. Une candidate a postulé à une élection régionale du côté de Paris. Aziz Patel a confirmé que ce changement est appliqué à La Réunion mais explique qu’aucune candidate transgenre n’a sauté le pas dans l’île.  

Miss Réunion : pas de candidate transgenre pour l’instant Le président du Comité Miss Réunion déclare : “Aucune candidate transgenre ne s’est présentée à La Réunion. Le règlement Miss France a évolué dans ce sens. Donc pourquoi pas dans les prochaines années !” Aziz Patel donne son avis sur le sujet suite aux réactions provoquées par les récentes déclarations des comités : “Je constate que les Réunionnais ne sont absolument pas prêts pour ce type de candidates dans l’élection de Miss Réunion. Ils disent tous que Miss Réunion, c’est pour les candidates qui sont nées femmes.”    

Aziz Patel affirme aussi avoir reçu l’appel d’une femme transgenre qui lui a expliqué qu’elle ne participerait pas à Miss Réunion : “Une candidate transgenre m’a appelé et m’a dit ‘Mr Patel, jamais je me présenterai à Miss Réunion. Parce qu’il y a des élections pour ça, Miss Transgenre, etc.” “Peut-être que dans les années qui viennent ou la décennie qui vient, ça va évoluer”, conclut le président du Comité Miss Réunion.

www.zinfos974.com