Coup de gueule contre l’insécurité dans les parties communes d’un immeuble de Saint-Denis

Je vous écris car je suis fatiguée de relancer la SIDR concernant des encombrants qui occupent les parties communes depuis plus d’un an. Un canapé et une piscine en plastique sont abandonnés par d’anciens locataires et malgré mes déplacements et appels à la SIDR, personne ne vient les retirer. Je suis une dame âgée au dernier étage dans un immeuble à Saint-Denis, si le feu prend je signe mon arrêt de mort. Et ça, la SIDR fait la sourde oreille, malgré le feu de la residence Marina, ils n’ont toujours aucune considération pour l’être humain.

www.zinfos974.com