Décès d’Yves Coppens, géant de la paléotonlogie française

Il était connu à travers le monde pour être le découvreur du squelette de l’australopithèque Lucy en 1974 et de plusieurs autres hominidés. Monument de la paléontologie et de la préhistoire, le célèbre paléontologue et paléoanthropologue Yves Coppens nous a quitté hier à l’âge de 87 ans.

L’annonce de son décès , des suites d’une longue maladie, a été confirmée par son éditrice Odile Jacob.  

#Yves Coppens nous a quittés ce matin. Ma tristesse est immense. Yves Coppens était un très grand savant, paléontologue de renommée mondiale, membre d’innombrables institutions étrangères, mais surtout professeur au Collège de France et membre de l’Académie des sciences. — Odile Jacob (@EditriceOJacob) June 22, 2022

Yves Coppens était entré au CNRS en 1956 et ne tarda pas à travailler sur la paléontologie des vertébrés. Ancien directeur du Muséum national d’histoire naturelle, Yves Coppens était également titulaire de la chaire de paléontologie et préhistoire au Collège de France. Il doit sa renommée pour avoir co-dirigé avec le paléoanthropologue américain Donald Johanson et le géologue français Maurice Taieb les fouilles qui avaient mis à jour le fossile d’australopithèque baptisé Lucy, le 30 novembre 1974 dans la dépression de l’Afar, dans le nord-est de Éthiopie. Ce fossile d’hominidé, âgé de 3,2 millions d’années, est le plus complet jamais trouvé. Yves Coppens avait par ailleurs écrit plus d’un millier d’articles scientifiques. Son autobiographie, Une Mémoire de mammouth, est parue le mois dernier chez son éditrice Odile Jacob.

www.zinfos974.com