Dominique Clain : “Tereos continue de b**ser les Réunionnais”

Dominique Clain est le président de l’UPNA 974. Le syndicaliste milite toujours pour l’obtention d’un prix-plancher, sans lequel “la filière est morte”.
La tension est forte entre les planteurs et l’industriel Tereos depuis plusieurs semaines. Mais la réunion de négociations qui s’est achevée ce vendredi a aussi été intense en émotions. Huguette Bello était émue et assure ne jamais avoir vu des “bonhommes forts fondre en larmes ” de la sorte. Dominique Clain est le président de l’UPNA 974. Il a partagé sa douleur et celle de sa famille alors qu’un accord n’est toujours pas trouvé entre les syndicats et l’industriel Tereos. “J’ai expliqué réellement la situation de toutes les personnes qui doivent de l’argent à l’industriel. J’ai expliqué à l’Etat, à tous les élus. J’ai parlé avec le coeur, de tous les problèmes de la filière. Ils ont été émus”, déclare-t-il.    

L’agriculteur explique que le prix-plancher doit être trouvé pour prendre en compte la mécanisation et assurer un revenu aux planteurs  :  “Mes parents étaient des canniers, je suis un cannier, ma femme est cannière, mes enfants sont canniers, je veux sauver cette filière. Si on veut sauver cette filière, il faut prendre en compte la mécanisation. Si on le fait pas, la filière est morte. Si on n’assure pas le prix-plancher, la filière ne remontera pas malgré tout ce que l’Etat a mis sur la table.” Il déplore l’attitude de l’industriel durant cette réunion : “Tereos a toujours un grand sourire. Il continue à b**ser les Réunionnais et il continuera toujours à les b**ser !”

www.zinfos974.com