Elisabeth Borne est la nouvelle Première ministre

Elisabeth Borne a été nommée Première ministre par Emmanuel Macron. L’ancienne ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion devient la cheffe du gouvernement. Il s’agit de la deuxième femme à occuper ce poste une trentaine d’années après Edith Cresson.

Élisabeth Borne vient d’être nommée Première ministre. Il s’agit, sous la Vème république, de la deuxième femme a être nommée à Matignon.  Celle qui était jusque-là Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion voit dans cette nomination la consécration d’un parcours professionnel dans les hautes sphères de l’Etat, d’entreprises publiques mais aussi de grands groupes privés. 

Née le 18 avril 1961 à Paris, Elisabeth Borne est diplômée du Collège des ingénieurs, de l’École nationale des ponts et chaussées et de l’École polytechnique. C’est donc tout naturellement que son premier emploi au sein de la fonction publique l’amène au ministère de l’Équipement. Elle se rapproche un peu plus du pouvoir dès sa deuxième prise de poste en tant que conseillère au ministère de l’Éducation nationale auprès de Jack Lang puis de Lionel Jospin. Elle est ensuite nommée directrice de la stratégie de la SNCF, directrice des concessions de la société Eiffage, directrice générale de l’Urbanisme à la mairie de Paris avant de basculer vers la préfectorale (préfète de la Région Poitou-Charentes). Jean-Luc Mélenchon salue son prédécesseur  Sous la présidence Hollande, elle est nommée directrice de cabinet de Ségolène Royal au ministère de l’Écologie avant de repartir vers une entreprise publique en tant que présidente-directrice générale de la RATP. ​Jean Castex a quitté l’Élysée après avoir présenté sa démission à Emmanuel Macron. Il laisse les rênes du pouvoir à Elisabeth Borne, première femme à devenir cheffe du gouvernement depuis Edith Cresson, Première ministre du 15 mai 1991 au 2 avril 1992. Le règne d’Elisabeth Borne va-t-il aller au-delà des législatives ? Jean-Luc Mélenchon espère que non, lui qui voudrait reprendre le flambeau à la faveur de bons résultats aux législatives. Dans un tweet posté en fin de journée, le troisième homme de la présidentielle a ironisé sur la “grande tension avant la nomination de (son) prédécesseur” alors qu’il a appelé les Français à “l’élire” Premier ministre.

Grande tension avant la nomination de mon prédécesseur. Sera-t-elle de droite ou bien de droite ? Personne ne veut le job. C’est un CDD de mission d’intérim. #PremierMinistre— Jean-Luc Mélenchon (@JLMelenchon) May 16, 2022

Elisabeth Borne a été maintenue ministre malgré les nombreux remaniements ministériels durant le mandat d’Emmanuel Macron. Ministre de la Transition écologique et solidaire, chargée des Transports de mai 2017 à juillet 2019, elle a été nommée ministre de la Transition écologique et solidaire de 2019 à 2020 avant d’être nommée ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion en 2020 dans le premier gouvernement Castex.

www.zinfos974.com