Huguette Bello : “J’ai vu les syndicalistes fondre en larmes, Tereos est un accapareur !”

La présidente de la Région Réunion a assisté aux négociations entre les planteurs et les industriels. Elle partage la peine des agriculteurs qui n’ont pas obtenu un partage équitable des richesses. Une nouvelle réunion est prévue mardi.
“Je suis remplie d’une grande émotion. J’en ai vu des combats, mais voir des bonhommes forts comme ça, pleurer, fondre en larmes. Cela m’a fait beaucoup, beaucoup d’émotions”, déplore Huguette Bello. La présidente de la Région Réunion a assisté aux échanges entre les planteurs et les industriels en présence des équipes du ministre délégué des Outre-Mer. “Voir trois syndicalistes fondre en larmes, c’est insupportable”, s’insurge-t-elle.  

Tereos, “l’accapareur” “Les planteurs ne peuvent pas assumer défaite sur défaite alors que la canne est le pivot de l’agriculture à La Réunion. On ne peut pas s’asseoir sur les planteurs éternellement”, martèle la présidente de Région. Elle pointe du doigt l’attitude de Tereos : “Albioma, les rhumiers, ont fait un effort. Il n’y a que Tereos qui ne veut pas faire d’effort. Ils veulent tout prendre ! Ils se comportent comme des accapareurs !”  “Je suis une petite-fille et fille de planteur. Ce qu’il se passait il y a 60 ans, 70 ans, l’histoire se répète”, conclut-elle.

www.zinfos974.com