Il vole un Duster et tente de le vendre sur Facebook

Une affaire a marqué l’audience de comparution immédiate de ce lundi 30 mai. Un jeune homme de 21 ans, sans doute un surdoué, a volé un Duster dans une agence de location et l’a mis en vente sur un site en ligne sur Facebook. Du pur génie.

Pourquoi personne n’y avait pensé avant : Voler une voiture de location et la mettre en vente sur un site en ligne. C’est ce qu’a fait un jeune homme de 21 ans. Dans la nuit du 16 au 17 mai dernier, Steven L. vole par effraction les clés d’un Duster de location à Saint-Denis et part avec. Il avait sans doute repéré les lieux en tentant de louer une voiture quelque temps auparavant, mais le loueur avait dû le lui refuser car il n’a pas de permis. Le 25 mai, un ami du loueur repère par hasard le Duster sur un site de vente en ligne et contacte le vendeur. En accord avec le loueur et la police, il donne rendez-vous au vendeur le 27 mai. Celui-ci vient et bien entendu se fait interpeller par les forces de l’ordre qui sont présentes. 

À la barre, le prévenu explique qu’il n’était pas seul, qu’ils ont fait le coup à trois. Pas de quoi faire douter le président qui lui indique que sa version ne colle pas avec celle de ses prétendus acolytes. L’un est déjà entré en prison pour un vol et l’autre – le cousin du prévenu – expliquera qu’il voulait lui vendre une voiture à 400€ mais que Steven M. en voulait une “plus luxueuse”. Pour le parquet, “Il organise la vente avec un faux certificat de cession et repère les lieux”. La procureure requiert 8 mois de prison avec maintien en détention.

“Ça ne fait aucun doute qu’il n’était pas seul à faire ce coup, pourquoi il mentirait”, plaide la défense pas aidée par le comportement de son client qui a 4 mentions à son casier mais est sorti de détention à la fin du mois d’avril 2022. “Ça devait vous manquer Domenjod, on est fin mai”, lui dira le président à ce propos. Le tribunal le déclare coupable et le condamne à la peine de 8 mois de prison avec maintien en détention mais révoque aussi un sursis de 8 mois et un autre de 4 mois. “Si vous savez compter, ça fait 20 mois de détention”, lui lance le président en réponse à son comportement quelque peu désinvolte à la barre. 

www.zinfos974.com