La gendarmerie de La Réunion exporte ses compétences aux Comores

Dans le cadre d’une mission pilotée par l’Union européenne en collaboration avec l’ambassade de France, l’adjudant-chef Delalande, de la Brigade des Recherches de la Gendarmerie de La Réunion, s’est rendue à Moroni au profit des autorités comoriennes afin de dispenser une formation d’une semaine sur les techniques d’audition de mineurs victimes de violences et d’abus sexuels, indique la gendarmerie de la Réunion sur sa page Facebook :

“La semaine dernière une mission pilotée par l’Union Européenne, en collaboration avec l’ambassade de France, a été menée à Moroni au profit des autorités Comoriennes afin de dispenser une formation d’une semaine sur les techniques d’audition de mineurs victimes de violences et d’abus sexuels. À cette occasion, l’Adjudant-chef DELALANDE, de la Brigade des Recherches de la Gendarmerie de La Réunion, faisait partie des 2 formateurs en charge de former les 20 participants présents (des magistrats, des médecins, des policiers et des gendarmes officiers de police judiciaire) .  Cette formation s’est conclue par la remise d’une attestation.  Les autorités locales, l’ambassade de France , le ministre de la justice des Comores, le représentant de l’UE Pierre Beziz, le directeur de la gendarmerie nationale Comorienne et ses Commandants de groupement soulignent la qualité de la formation et félicitent les formateurs détachés.”

www.zinfos974.com