Législatives 2022 : Valy assure qu’il n’y a aucune tension entre TAK et lui

N’ayant pas réussi à se qualifier au second tour des élections municipales, Bachil Valy n’a pas donné de consigne de vote depuis. Le maire de L’Entre-Deux estime que ce n’est pas nécessaire puisque le duel final dans la 3e circonscription oppose deux candidats classés divers droite.

Partir avec l’étiquette de la majorité présidentielle pour les élections législatives semblait relever soit du courage, soit de la folie. Malgré la défaite annoncée par les scores du président de la République à La Réunion, Bachil Valy a accepté de se lancer dans la course comme le lui a demandé la direction de LREM.  Une décision qui allait l’opposer à son allié de toujours : André Thien Ah Koon. Le maire du Tampon a décidé de soutenir son fils Patrice et a réussi à mobiliser les maires de la circonscription, isolant celui de L’Entre-deux. Ce dernier assure qu’il n’y a aucune tension entre eux, tout en rappelant qu’il reste “un homme libre.”  Suite au 1er tour, Bachil Valy n’a pas donné de consigne de vote, laissant planer le doute sur une vraie rancœur. Ce que nie totalement l’intéressé. “Je représente LREM. Aucun des deux candidats n’a exprimé la volonté de soutenir la majorité présidentielle. Ils sont tous les deux divers droite. Je laisse les électeurs libres de leur choix.”

www.zinfos974.com