Police express : À 14h, il cambriole une case, à 14h05 il est interpellé avec le butin

Un jeune homme comparaissait pour des faits de vol dans un lieu d’habitation sur la commune de Saint-Denis ce mercredi dans le cadre de la comparution immédiate. Il lui est reproché d’avoir dérobé, et ce en plein jour, divers objets dans un local d’habitation. Il ne se souvient de rien.

Force est de constater que Steven L. est un abonné des délits en tout genre. Malgré ses 26 ans, il compte déjà 9 mentions à son casier, alors qu’il est en passe de remporter, sans l’ombre d’un doute, la dixième. Le 8 mai dernier, accompagné par deux individus qui eux se sont fait la malle après les faits, il pénètre dans une maison du chef-lieu et dérobe des airpods, une montre connectée, une batterie externe et un portefeuille. La belle-mère du propriétaire le voit et alerte immédiatement la police. Il n’est que 14h. Le voisin, ayant senti qu’il s’agissait d’un cambriolage, filme la scène.  “J’ai tellement bu que je ne me souviens de rien” Grâce à la vidéo, les policiers repèrent un suspect et l’interpellent en possession de tout le matériel volé sur lui. Il est… 14h05. Il tentera de dissimuler le portefeuille sous le siège du véhicule de police. Très alcoolisé, il est placé en garde à vue et refuse tout bonnement d’être entendu. Le parquet, compte tenu de son casier, le défère  au tribunal et décide de le juger dans le cadre de la comparution immédiate ce mercredi. “Je sortais d’un anniversaire, j’ai tellement bu que je ne me souviens de rien”, indique le prévenu à la présidente. “Ce n’était pas mon but d’aller voler, ce n’était pas volontaire de ma part d’être dans cette maison”, indique t-il. Il apparait en outre qu’il est resté en détention pour une accumulation de faits de 2015 à novembre 2021.  “Sur neuf mentions, il y en a sept pour vol “Je ne sais pas pourquoi on m’empêche d’avancer, ma place n’est pas ici”, se plaint-il auprès de la présidente, mettant en avant une enfance des plus difficiles et de nombreux placements. “Les éléments du dossier sont assez clairs : tout est retrouvé sur un temps quasi-immédiat. Il a pour seule défense de ne pas se souvenir”, tance le parquet qui requiert une peine de 1 an de prison ainsi que son maintien en détention, ajoutant que “sur neuf mentions, il y en a sept pour vol, c’est la dixième”.  “Je vous demande de prendre en considération son parcours de vie” Les temps sont parfois difficiles pour les avocats de la défense, ce dossier en fait partie. “Il est sorti en novembre 2021 et compte tenu du risque qu’il encourt pour le maigre butin qu’il y a, je pense qu’il est possible qu’il ne se souvienne pas. Il n’a pas de soutien, pas d’éducation, mérite-t-il pour autant de retourner en prison ? Qu’il mente ou pas, je vous demande de prendre en considération son parcours de vie, donnez lui au moins une chance”, plaide la robe noire.   Ayant répété qu’il était immature et qu’il lui fallait absolument être encadré, Steven L. est condamné à la peine de 2 ans de prison dont 1 an de suris probatoire – avec des obligations de travail et de soins. La révocation d’un sursis de 2 mois est également prononcée. Il est maintenu en détention pour la partie ferme. 

www.zinfos974.com