Rallye du Sud Sauvage : Yvan Toulet trahi par son turbo

Le team en charge de la maintenance de la Ford Fiesta Rally4 engagée pour Ivan Toulet/Ludovic Culin s’est démenée en amont du Rallye du Sud Sauvage. La voiture, victime d’une sortie de route peu spectaculaire mais aux multiples conséquences lors de l’ouverture de saison à la Plaine des palmistes avait nécessité plusieurs interventions en préparation du RSS22.

Parmi les pièces qui nécessitaient par précaution un remplacement, le turbo de la Fiesta était commandé bien en amont auprès de M-Sport. Or, un délai de 8 semaines était nécessaire pour s’approvisionner auprès de la branche polonaise du constructeur. Pour la petite histoire, ce turbo tant attendu et désiré est arrivé en douane le samedi matin de la course, trop tard. Dès lors, une décision devait être prise par l’équipe. « J’ai pris cette décision dans la plus grande transparence », assurait le team manager Thierry De Berge. « On a espéré jusqu’au bout pouvoir récupérer cette pièce essentielle jusqu’au samedi matin. C’est rageant. Un retard de 24h nous a obligé à prendre une décision de rouler ou pas sachant que le risque de bris de turbo était réel.» Au vu des data collectés, pas de souci majeur durant la première boucle au programme mais au sortir du parc d’assistance, sur le routier avant la descente de Grand Bois, le turbo a finalement rendu l’âme. C’est donc une grande déception pour le pilote qui voulait plus que tout dérouler son rallye du Sud Sauvage. « C’est vraiment rageant », soupirait le team manager. « A la limite un bris de turbo en mode course sur spéciale peut se comprendre, mais là en liaison, c’est difficilement explicable. La petite sortie de la Plaine a sans doute laissé plus de cicatrices que prévu et constaté. L’expertise de cette pièce nous en dira plus.» Pour l’heure, Ivan Toulet ainsi que l’ensemble du team sont démoralisés. « A chaud, difficile d’imaginer ce que va être la suite ni s’il va y avoir possibilité de suite. Que dire de plus, je suis évidemment navré pour mes partenaires et personnellement très déçu. C’est vraiment rageant d’autant que les essais châssis étaient parfaits. Ne pas pouvoir concrétiser par le plaisir de rouler en course est frustrant.» La prochaine échéance est fixée au Tour Auto du 29 au 31 Juillet, on ne peut qu’espérer à Ivan de parvenir à rebondir pour s’aligner au départ de l’épreuve mythique du sport automobile réunionnais.

www.zinfos974.com